Nous contacter
Accéder à mon compte
Studios et Bureaux de Jardin

Studios et Bureaux de Jardin

Maisons et extensions en Bois de Qualité

Votre Studio de jardin garanti 10 ans
Maisons en Bois de Qualité
Quelle performance thermique pour votre maison ?
RT 2012 ? RT 2020 ? Maison Passive ?
Aujourd'hui, quand on construit une maison, une des premières questions que nous devons poser à nos clients est "quelle performance thermique voulez vous pour votre maison ?"
Il n'y a pas si longtemps, même pas 10 ans en arrière, la question ne se posait pas.

Toutes les constructions étaient soumises à la règlementation thermique 2005, qui imposait des performances thermiques minimales, très faciles à satisfaire avec les isolants courants, disponibles et économiques (les laines de verre et de roche principalement).

Maison sur mesure
Maison en bois architecte
La notion même de Bâtiment Basse Consommation était largement méconnue du grand public.
La règlementation thermique 2012 a considérablement compliqué les choses en imposant trop rapidement des niveaux d'exigences élevés. Les professionnels n'étaient pas prêts, les produits pas tous disponibles ou au point.
Les pouvoirs publics se sont rendus compte que cette complexité freinait le développement de l'immobilier et la règlementation a dû être assouplie.
Les choses vont mieux maintenant et il est tout à fait possible de construire une maison conforme à la règlementation thermique 2012, en bois ou en maçonnerie. Nous trouvons que la construction bois est plus adaptée à la réalisation de maisons thermiquement très performantes (isolation au coeur des murs, méthodes de travail bien ancrées pour le respect de l'étanchéité à l'air, la gestion des phénomènes de condensation...). 

Mais, comme dirait l'autre, il ne faut pas se mentir, la construction de maisons conformes à la RT 2012 coûte plus cher que la construction de maisons RT 2005. Tout au moins quand on respecte vraiment la norme. Pas quand on fait semblant.
Certains constructeurs de maisons individuelles ciblant les maisons à bas coût se moquent du monde en réussissant "l'exploit" de proposer des maisons RT 2012 au même prix que des maisons RT 2005.

Comment font-ils alors pour fournir sans surcoût les isolants supplémentaires, les membranes d'étanchéité, les menuiseries de qualité, les tests obligatoires d'infiltrométrie ? Comme toujours aujourd'hui :
- En demandant à leurs sous-traitants de réduire leur marge ce qui les oblige à rogner sur la qualité, 
- En faisant appel à de la main-d'oeuvre des pays de l'est, Ukraine, Roumanie... Et donc en ne payant pas les charges sociales auxquelles sont soumises les entreprises sérieuses, 
- En trichant, en ne respectant pas vraiment leurs obligations. 

Chez Studios Nature, nous faisons de belles maisons en bois, de belles extensions dans une démarche de qualité et de respect de la satisfaction client. Nous ne sommes pas des fanatiques de la performance thermique à tout prix.
Nos constructions bois présentent des performances thermiques largement conformes à la RT 2012 et c'est déjà très bien.
Nous isolons nos maisons avec de la fibre de bois, qui leur donne une très bonne isolation contre le froid, mais également une excellente inertie, pour un meilleur confort d'été (conserve la fraîcheur).
Une maison en bois RT 2012, bien construite, avec une bonne étanchéité à l'air, avec nos isolants, c'est déjà une maison TRÉS CONFORTABLE et TRÈS ÉCONOME. Alors, pourquoi aller plus loin ?
Pourquoi se donner la peine d'isoler encore plus, encore mieux ? Disons que c'est le sens de l'Histoire, de réduire la consommation énergétique, de préserver la planète pour nos enfants...

D'accord. Mais dans ce cas, jusqu'où faut-il aller ?
Le cran au-dessus c'est la maison BBC (Bâtiment Basse Consommation), ou maison BIOCLIMATIQUE. Disons, pour simplifier à l'extrême, qu'il s'agit d'une maison RT2012 "améliorée".
Pour atteindre les performances "BBC", nous augmenterons les épaisseurs d'isolants pour le plancher bas, les murs et le toit.

Par exemple, nos murs actuels avec 14 cm de fibre de bois affichent une résistance thermique R de 5,2. En ajoutant 10 cm de panneaux de fibre de bois supplémentaires (sous forme d'une Isolation Thermique par l'Extérieur, ITE), nous obtenons une valeur conséquente de R = 8, largement dans la norme BBC.
Les isolants nous permettront assez facilement de prétendre au label BBC, moyennant un surcoût finalement assez faible. Si l'on veut tendre vers une maison "bioclimatique, il faudra un engagement plus fort et rajouter des équipements ou des conceptions spéciales :
- Pompe à chaleur, puits canadien, 
- Orientation de la maison en fonction de la course du soleil, 
- Ventilation double flux 
- Poële à bois

En conclusion, une maison conforme avec la RT 2012, construite avec soin comme nous faisons chez Studios-Nature est très agréable, confortable, et économe. Une maison BBC ou Bioclimatique, c'est un peu plus cher et encore plus économe en énergie. Précisons qu'une maison construite selon le label BBC bénéficie d'aides fiscales (dont ne bénéficient pas les maisons passives).

Si on a les moyens, la motivation et une forte pensée "écologique", on peut réaliser une maison "passive", c'est à dire une maison correspondant la la future norme "RT 2020".
Que signifie donc une maison passive ? C'est une maison chauffée principalement par la chaleur humaine et l’électroménager, avec un chauffage d’appoint quelques jours par an. Selon les textes, une maison passive a des besoins énergétiques inférieurs 15KWh/m2/an (50 pour une maison BBC, 100 pour la norme standard RT2005).

Sur le principe, ne pas avoir de chauffage c'est super, mais l'exercice a ses limites. Que se passe-t-il si en plein hiver, vous devez ouvrir vos fenêtres en grand (pour faire une réparation…), ou si la porte d'entrée reste ouverte longtemps pour accueillir les visiteurs ? La chaleur de la maison s'échappe dehors et on se gèle. Il faut attendre que la chaleur des occupants réchauffe de nouveau la maison. On peut conseiller aux invités de faire une bonne séance de gym, pour aider.

La maison passive, c'est plus un mode de vie qu'une technique constructive.

La maison passive nécessite d'organiser tout son mode de vie, à penser chaque action pour préserver la précieuse chaleur. Nous trouvons que ce mode de vie impose des frais de construction considérables, et beaucoup de tracas au quotidien, pour finalement une économie d'argent peu significative. Le retour sur investissement serait de plus de 50 ans selon les estimations.

Voici un exemple de témoignage vu dans l'excellente revue Maison Ecologique.



L'heureux propriétaire de cette maison nous explique qu'il ne veut pas chauffer l'eau autrement que par le soleil et que donc, en hiver, il prend des douches froides.
Bien sûr, chacun fait ce qu'il veut chez soi, et chacun est libre de s'éclairer à la bougie, de dormir dans des grottes et de marcher pieds nus. On ignore si ce mode de vie un peu rude est également imposé aux enfants, mais ce témoignage me semble être l'exemple type d'une démarche excessive et dogmatique.

Depuis 2000 ans, le progrès technique a permis à l'homme de doubler ou tripler son espérance de vie, de confier ses travaux les plus pénibles aux machines et d'améliorer son confort de vie. Le progrès a été possible grâce à la maîtrise (et la dépense) de l'énergie.

Dans ces conditions, est-on à ce point peu vertueux si on consomme un peu d'énergie pour se chauffer ? Pourquoi faire autant d'efforts pour ne pas dépenser d'énergie en chauffage, tout en continuant de bénéficier des bienfaits de la société moderne : les transports, l'eau courante, le tout-à-l'égoût, la médecine, l'éclairage.
Allons nous renoncer aux machines à laver le linge et de nouveau asservir la femme en réhabilitant les lavandières ? Allons nous renoncer à cuire nos aliments et revenir au temps des cavernes ?

Nous sommes 100% d'accord pour construire de belles maisons, très fortement isolées, confortables et bien équipées. Nous sommes également à même de construire des maisons passives, de qualité, en collaboration avec un client motivé et son architecte, en restant réaliste et raisonnable.
 
  •  
  •