Nous contacter
Accéder à mon compte
Studios et Bureaux de Jardin

Studios et Bureaux de Jardin

Maisons et extensions en Bois de Qualité

Votre Studio de jardin garanti 10 ans
Maisons en Bois de Qualité
Toiture Chaude, Toiture Froide...
Quelle différence ? Comment choisir ?
La définition "officielle" est donnée dans le DTU 40.35 de mai 1997 relatifs aux  "couvertures en tôles d'acier nervurées" (bac acier)."

Toiture froide : toiture caractérisée par la présence, en sous-face de la plaque nervurée, d’une lame d’air ventilée avec l’air extérieur. 
Toiture chaude : toiture isolée en sous-face des plaques nervurées, et caractérisée très généralement par l’absence d’une lame d’air ventilée entre la sous-face de la couverture et l’isolation. 

Depuis cette publication  on utilise cette notion de toiture chaude ou froide, y compris avec des systèmes d'étanchéité différents (EPDM, PVC, etc…). 

Malheureusement les termes choisis (chaud/froid) sont inadaptés et ne décrivent pas la réalité du système constructif. 
En fait, la différence entre toiture froide et toiture chaude n'est pas une question de température mais concerne la présence ou non de ventilation qui permet l’évacuation de l’humidité intérieure de la maison. 
Mais les mots ont un sens. L'utilisation de termes inappropriés crée une image mentale fausse qui entraîne la confusion. Essayez de faire des phrases en remplaçant le mot "lampe" par armoire, et vous verrez le désarroi de vos interlocuteurs…

Il aurait été préférable de parler de "toiture ventilée" ou "toiture non ventilée", ou tout autre terme se rapprochant de la réalité technique, et moins "confusant".
Depuis maintenant 20 ans on se traîne cette définition ambigüe, de moins en moins adaptée aux techniques récentes. Pour ajouter à la confusion, nous avons aussi des toitures "inversées" (l'isolant se trouve SUR la membrane d'étanchéité).


Sur une toiture dite "chaude", c'est-à-dire une toiture NON VENTILÉE nous avons de bas en haut : 
  • Les solives qui constituent la charpente du toit
  • Un panneau de bois (OSB) "support" de l'isolation
  • Un pare-vapeur SUR le panneau de bois
  • Un isolant (par exemple mousse de PIR)
  • La membrane d'étanchéité.

Sur une toiture dite "froide", c'est-à-dire une toiture VENTILÉE nous avons de bas en haut : 
  • Le pare-vapeur se trouve SOUS les solives
  • Les solives qui constituent la charpente du toit
  • L'isolant thermique se trouve ENTRE les solives
  • Un panneau de bois (OSB) 
  • UN VIDE D'AIR VENTILÉ (en général formé avec des chevrons)
  • Un panneau de bois (OSB) "support" de l'étanchéité
  • La membrane d'étanchéité.


Cette dénomination "chaud/froid" est mal comprise par de nombreux professionnels et difficile à maîtriser. 
Le choix entre toiture dite "chaude", et toiture dite "froide" n'est pas évident et dépend de nombreux paramètres.
Il y a plusieurs écoles. Personne n'est vraiment d'accord sur ce qu'il faudrait faire.

En fait, il n'y a pas UNE bonne solution applicable à tous les cas de figure. Il faut choisir la bonne technique, adaptée à chaque chantier, en fonction des contraintes du chantier : localisation géographique, climat, type de membrane, hauteur disponible, exigence thermique, ensoleillement/zone d'ombre sur le toit, nature d'isolant etc…
 
  •  
  •